Dois-je acheter une maison en 2019?

Dois-je acheter une maison en 2019?

Getty Images

Louer un logement peut vous donner la liberté de vous déplacer quand vous le souhaitez et vous décharger des responsabilités liées à l'accession à la propriété, mais à un moment donné, la plupart des gens aspirent à leur propre maison.

L'achat d'une maison est un bon moyen de commencer à construire une sécurité financière. Au fur et à mesure que vous remboursez l'hypothèque, vous accumulez des fonds propres, ce qui est une ressource financière précieuse.

Les taux hypothécaires sont bas en ce moment, donc si vous pensez que vous êtes prêt à acheter une maison, c'est le bon moment pour bouger. «Pour les acheteurs potentiels et réels, la baisse des taux hypothécaires a donné un coup de fouet bien nécessaire à l'accessibilité financière des logements», explique Mark Hamrick, analyste économique principal pour Bankrate. «Cela survient après que les prix des maisons ont augmenté de façon constante sur une base nationale depuis 2012.

«Pour ceux qui étaient de toute façon enclins à acheter une maison, la baisse du coût de financement se traduit par une réduction potentielle des versements hypothécaires mensuels. Pour ceux qui n'avaient pas initialement l'intention d'acheter une maison, l'amélioration de l'abordabilité pourrait être ce qui les aide à sortir de la barrière proverbiale. »

Décider de louer ou d'acheter une maison est une décision importante. Comment savez-vous que vous êtes prêt? Voici huit signes indiquant que vous êtes prêt à passer du locataire au propriétaire.

1. Vous en avez assez de la hausse des prix des loyers.

Les prix de location sont en hausse à l'échelle nationale, selon ApartmentGuide, qui suit les tendances du marché locatif. Le loyer moyen d'un logement d'une chambre a augmenté de 4,2% en 2018, pour atteindre 1140 $; les unités de deux chambres sont passées à 1 354 $ et les studios ont augmenté de 5% à 1 065 $.

L'augmentation du loyer rend plus difficile la budgétisation des coûts mensuels de logement et l'épargne pour d'autres objectifs financiers. Lorsque le paiement du loyer commence à se sentir comme un mauvais investissement et que vous souhaitez créer des capitaux propres pour l'avenir, il est temps de déterminer à quel prêt vous êtes admissible, explique Bill Golden, un associé commercial de ReMax Around Atlanta qui a plus de 30 ans d'expérience entreprise immobilière.

Golden affirme que de nombreux locataires sont prêts à acheter une maison une fois qu'ils sont financièrement stables. Beaucoup sont motivés par la fierté de la propriété et veulent plus de contrôle sur leur logement.

«Si un ou plusieurs de ces éléments vous tiraillent au cœur, examinez au moins la possibilité de posséder plutôt que de louer», explique Golden. "Si vous avez vu votre loyer augmenter considérablement mais que vous vous sentez pris au piège de la location, cela signifie que le solde pourrait basculer vers l'achat. Avec l'escalade des taux de location d'aujourd'hui et des taux d'intérêt (hypothécaires) bas, il est probable que vos dépenses mensuelles soient moins importantes à l'achat qu'à la location. »

2. Votre pointage de crédit s'est amélioré.

Certains locataires ne peuvent accéder à la propriété parce qu’ils ne peuvent pas prétendre à une hypothèque. Un faible pointage de crédit est une raison courante pour laquelle les locataires ne peuvent pas faire le saut pour acheter une maison. Un historique de retards de paiement et de dettes trop lourdes nuira à votre score.

  9 conseils pour devenir un meilleur agent immobilier - le PDV du client

Un signe que vous êtes prêt à acheter une maison est d'avoir un pointage de crédit plus sain, dit Bruce McClary, vice-président des communications de la National Foundation for Credit Counseling à Washington, D.C.

Bien que les emprunteurs ayant un pointage de crédit aussi bas que 500 puissent se qualifier pour certains prêts immobiliers, ils devront effectuer des versements plus importants et payer des taux hypothécaires plus élevés. Une bonne cote de crédit vous permet d'obtenir de meilleurs taux d'intérêt et conditions de prêt.

«L'établissement d'un historique de crédit ou la récupération d'un échec de crédit peut prendre du temps, mais l'objectif d'accession à la propriété est toujours réaliste dans ces circonstances», dit McClary. «Recevoir de l'aide d'une agence de conseil en logement à but non lucratif qui propose également des programmes de conseil en crédit peut faire une grande différence pour quiconque se heurte à ces obstacles à l'accession à la propriété.»

Avant de demander un prêt hypothécaire, obtenez une copie gratuite de votre rapport de crédit.

3. Vous êtes bon dans la gestion de la dette.

Une autre chose que les prêteurs considèrent lors de la sélection des demandeurs d'hypothèque est leur ratio dette / revenu, ou DTI. Il s'agit d'une mesure clé qui est calculée en additionnant toutes les dettes mensuelles, puis en divisant la somme par votre revenu mensuel brut. Plus votre ratio DTI est élevé, plus vous posez de risques à un prêteur.

Certains prêts conventionnels permettent un ratio DTI allant jusqu'à 50%, mais de nombreux prêteurs préfèrent un ratio ne dépassant pas 43%. Si vous aviez auparavant un ratio DTI élevé et que vous avez depuis remboursé certains soldes élevés, vous serez en meilleure position pour obtenir un prêt hypothécaire.

Vous aurez également plus de marge de manœuvre dans votre budget pour mettre de l'argent dans un fonds d'urgence pour les réparations domiciliaires et autres dépenses imprévues.

«Garder les soldes des cartes de crédit bas et maîtriser la dette est bénéfique à bien des égards», dit McClary. "Il est important de considérer que le maintien d'un solde de carte de crédit égal ou inférieur à 30% de la limite de crédit disponible a une influence positive sur la cote de crédit."

Utilisez notre calculateur DTI pour déterminer votre ratio dette / revenu.

4. Vous disposez de suffisamment d'espace pour les frais supplémentaires liés à la propriété d'une maison.

Lorsqu'un tuyau éclate ou que le climatiseur s'éteint dans un logement locatif, vous n'avez pas à vous soucier de le payer; c’est la responsabilité du propriétaire. Il en va de même pour les taxes foncières, l'entretien courant et l'assurance des propriétaires.

Ce n'est pas le cas lorsque vous êtes propriétaire d'une maison. Tous ces frais sont à votre charge. Si votre revenu a augmenté ou si vous avez pu mettre de côté des économies, vous vous rendez peut-être compte que vous disposez de suffisamment d’argent supplémentaire pour gérer les dépenses supplémentaires liées à la propriété.

"De toute évidence, si vous mettez tout ce que vous avez dans l'acompte et autres pour acheter une maison, alors vous n'avez pas d'argent pour faire des réparations si elles venaient", dit Golden. "Vous feriez mieux de dépenser moins pour la maison, donc vous avez un peu d'argent pour apporter des améliorations et des réparations."

5. Vous pouvez payer l'acompte et les frais de clôture.

"Les acheteurs d'une première maison n'ont pas de revenus provenant d'une autre maison pour aider à financer l'acompte. C'est l'une des principales raisons pour lesquelles l'acompte est le plus grand obstacle à l'accession à la propriété », explique Rob Chrane, PDG d'Atlanta DownPayment Resource, qui trouve des programmes qui aident les gens à acheter une maison.

  Différence Entre Lmnp Et Censi Bouvard - Cfe Pour Les Lmnp | Lmnp Pinel Simulateur

L'obligation d'acompte dépend du type de prêt immobilier que vous obtenez. Pour les prêts conventionnels, une réduction de 20% est généralement requise si vous souhaitez éviter de payer une assurance hypothécaire privée ou PMI. Certains prêts hypothécaires assurés par la Federal Housing Administration, connus sous le nom de prêts FHA, ne nécessitent qu'une baisse de 3,5%. Fannie Mae et Freddie Mac soutiennent certains produits hypothécaires qui nécessitent seulement 3% de réduction; et les prêts garantis par le Département américain des anciens combattants et le Département américain de l'agriculture (USDA) ne nécessitent aucun versement initial.

Les locataires intéressés à acheter une maison devraient comparer différents programmes de prêt pour voir lequel leur convient le mieux. De plus, il existe des subventions et des programmes pour aider les acheteurs de maison à payer leurs acomptes. «Il existe aujourd'hui un large éventail de programmes pour les acheteurs de maison. Nous suivons plus de 2 500 programmes d'accession à la propriété à travers le pays administrés par des agences gouvernementales fédérales, d'État, de comté ou locales, des organisations à but non lucratif et des employeurs. »

Une autre dépense à laquelle vous devez être prêt est les frais de clôture, qui correspondent généralement à 2 à 7% du prix de vente de la propriété. La bonne nouvelle est que certains frais de clôture sont négociables.

«Parce que les acheteurs investissent une grande partie de ce qu'ils ont dans l'acompte, nous essayons généralement d'amener un vendeur à payer une partie, sinon la totalité, des frais de clôture», explique Golden. "Même si (les acheteurs) doivent payer un peu plus pour la maison, cela ne leur fait pas autant de mal."

6. Vous êtes prêt à vous installer au même endroit.

L'achat d'une maison implique de nombreux coûts initiaux qui peuvent prendre quelques années à récupérer, donc si vous prévoyez déménager avant de pouvoir récupérer ces coûts, la propriété pourrait ne pas vous convenir.

Personne ne travaille dans la même entreprise depuis des décennies, mais un locataire prêt à acheter une maison devrait bénéficier d'une sécurité d'emploi, explique Hamrick. Un emploi stable signifie un revenu stable, ce qui réduit le risque que vous arrêtiez de faire vos versements hypothécaires et que vous ne remboursiez pas le prêt.

"Pour les ménages à deux revenus, le risque et l'opportunité sont évidemment deux fois plus élevés que dans les situations où il n'y a qu'un seul salarié", explique Hamrick. "Dans un monde parfait, (les acheteurs) achèteraient une maison bien au-dessous de leurs moyens afin de ne pas consacrer autant de leur revenu à l'hypothèque et aux autres frais connexes."

7. Vous traversez un changement de vie majeur.

De nombreux locataires décident d'acheter une maison après un événement majeur de la vie, comme se marier, explique Henry Yoshida, planificateur financier agréé et PDG de Rocket Dollar, un fournisseur de comptes de retraite autogérés basé au Texas.

Le mariage, une famille grandissante, un nouvel emploi et des enfants quittant le nid sont des catalyseurs pour que les gens achètent une maison.

«Les quatre grandes villes de mon État d'origine, le Texas, figurent simultanément sur les 10 premières listes pour élever une famille et prendre sa retraite, donc je vois cela de première main», explique Yoshida. "Mes propres voisins de chaque côté sont des retraités de Californie et une jeune famille qui a déménagé du Nord-Est pour un emploi."

8. Vous savez ce que vous voulez.

Il est judicieux d'avoir une bonne idée de la zone ou du quartier dans lequel vous souhaitez vivre et du type de maison que vous souhaitez avant de commencer votre quête. Maisons, maisons de ville, condos, coopératives, duplex – il existe de nombreuses options et chacune a ses propres considérations en matière de coûts, d'entretien et de plaisir personnel.

  Comment obtenir des fonds pour l'investissement Crypto

Si vous achetez un condo, par exemple, vous n’avez pas à faire les travaux, mais en plus de votre hypothèque, vous devez pouvoir payer les frais d’association des propriétaires.

Déterminez ce dont vous avez besoin et ce qui est le plus important pour vous. Est-ce près d'une bonne école ou à distance de marche de votre travail? Cela vous dérange de naviguer dans les escaliers ou d'avoir des voisins au-dessus de vous? Voulez-vous beaucoup de commodités?

Si vous avez déménagé dans une nouvelle ville ou un nouvel État pour occuper un emploi, il peut être judicieux de louer jusqu'à ce que vous vous soyez familiarisé avec la région. De cette façon, vous êtes plus susceptible de choisir une maison et un quartier qui vous plaisent.

Prêt à abandonner la location? Voici quoi faire ensuite

Avant de commencer à chercher des maisons à vendre, magasinez, comparez les prêteurs et obtenez une approbation préalable pour une hypothèque. Une préapprobation vous aide à savoir combien de maison vous pouvez vous permettre, quel programme de prêt est le mieux adapté à votre situation et sur quelle fourchette de prix vous concentrer afin de ne pas dépasser votre budget, explique Ben Creamer, principal et courtier gérant de Downtown Apartment Co. à Chicago.

"Cela définit une attente réaliste pour ce que l'acheteur est qualifié pour acheter, ainsi que les ressources financières qui seront nécessaires pour la clôture", explique Creamer. "La connaissance de cette avance donne suffisamment de temps pour économiser et tester les contraintes budgétaires."

Choisissez un prêt à taux fixe pour 15 ou 30 ans si vous voulez des versements hypothécaires stables et prévisibles. Cependant, n'oubliez pas que posséder une maison implique beaucoup plus que les paiements mensuels du principal et des intérêts pour une hypothèque. Les taxes foncières et l'assurance habitation sont des dépenses supplémentaires qui peuvent augmenter vos paiements mensuels au fil du temps, tout comme le PMI si votre mise de fonds était trop faible. Ensuite, il y a aussi les coûts de réparation, d'entretien et de services publics à prévoir.

Alors que vous pesez la décision d'acheter une maison, assurez-vous que vous pouvez atteindre vos autres objectifs financiers, dit Hamrick. Un nouveau prêt hypothécaire ne devrait pas vous empêcher de rembourser les prêts étudiants et les cartes de crédit ou d'épargner pour la retraite.

"Pour que (les acheteurs) aient de bonnes chances d'atteindre une série d'objectifs financiers, ils devraient également avoir des économies d'urgence", a déclaré Hamrick. "C'est à cause des dépenses inévitables associées à l'accession à la propriété."

Apprendre encore plus:

Dois-je acheter une maison en 2019?
4.9 (98%) 32 votes
 
Fermer le menu